Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Fédération ThéMoSiA > Etat d’avancement de la construction de la fédération de recherche ThéMoSiA - Février 2021

Etat d’avancement de la construction de la fédération de recherche ThéMoSiA - Février 2021

par webmaster - 9 février

ThéMoSiA est un projet de fédération de recherche (FR) multi-disciplinaire visant à rassembler toutes les personnes en France développant ou utilisant des méthodologies allant de la mécanique quantique aux modélisations mésoscopiques et ayant en commun un intérêt particulier pour l’échelle atomique.

La demande de création de la FR a été déposée mi-mars 2020 au CNRS (INC, INP) a été évaluée à la session d’automne 2020. Elle a reçu un avis très favorable des sections 12 (architectures moléculaires : synthèses, mécanismes et propriétés), 13 (chimie physique, théorique et analytique), et 14 (chimie de coordination, catalyse, interfaces et procédés) et favorable de la CID 51 (modélisation, et analyse des données et des systèmes biologiques : approches informatiques, mathématiques et physiques) et de la section 4 (atomes et molécules, optique et lasers, plasmas chauds). Des avis réservés ont été donnés par les sections 5 (matière condensée : organisation et dynamique) et 15 (chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés).

L’Institut de Chimie du CNRS (INC) propose une création au 1er janvier 2022 en adéquation avec la vague B d’évaluation sachant que le contrat GDR 3333 (Réseau Français de Chimie Théorique) se terminera à la fin de l’année 2021. Le Réseau continue ses actions et son évolution que vous pouvez suivre en consultant régulièrement la page http://www.chimie-theorique.cnrs.fr....

Un nouveau site Internet se met en place pour être opérationnel d’ici la fin de l’année universitaire on l’espère. Il sera associé à un annuaire de compétences qui devrait permettre de mieux identifier les personnes et équipes et ainsi faciliter les échanges au sein de la communauté.

Une prospective est prévue fin 2021 sur l’AI et la machine learning ainsi que sur l’open data. Leur format dépendra de l’évolution des mesures sanitaires.

Les prochaines rencontres bis-annuelles se tiendront à Bordeaux mi-2022.

Dans la même rubrique :